Archives de
Mois : novembre 2016

Ma recette préférée : L’authentique Bouillabaisse

Ma recette préférée : L’authentique Bouillabaisse

Pour déguster une bonne bouillabaisse, il faut qu’elle soit authentique. Et pour cela, il faut aller chercher la recette du côté de Marseille, comme je l’ai appris en visionnant les Recettes Pompettes. En effet, ce plat est un symbole de la ville et seuls les marseillais savent réaliser la vraie bouillabaisse. Pourtant ce plat à base de poissons est d’origine grecque antique. C’est pourquoi je me suis rendu sur place, afin d’apprendre à faire une authentique bouillabaisse qui est ma recette préférée.

Quel meilleur endroit que le marché aux poissons ?

Il faut aimer l’odeur du poisson frais pour se rendre sur le marché aux poissons du Vieux Port. C’est sur ce lieu emblématique de Marseille que je pensais bénéficier des meilleurs conseils. Je rencontre alors René, pécheur depuis plus de 35 ans, qui me donne rendez-vous chez lui le jour même afin d’y concocter une bouillabaisse digne de ce nom. Mais avant cela, il s’agit de faire les courses pour ne manquer de rien. Et bien sûr, c’est du poisson frais que j’aurais dans mon panier : vive, rascasse, congre, saint-pierre, daurade, merlan, lotte, grondin… Rien que ça.

Les ingrédients nécessaires

La bouillabaisse est un plat qui se compose d’une soupe de poissons, en guise de support principal, que l’on déguste avec du pain tartiné à l’ail, une rouille, des poissons cette fois servis entiers et pour les plus gourmands des pommes de terre. C’est un plat simple, convivial et familial. Cependant, bien que simple, la recette doit être respectée si l’on veut une bouillabaisse de qualité. Pour cela, je retrouve René, le gardien de la recette ancestrale.Nous partons pour une tablée de 8 personnes. En effet, elle se déguste de manière conviviale. On ne cuisine pas une bouillabaisse pour la manger tout seul me fera comprendre le chef du jour. C’est alors que nous aurons besoins de 4 vives, 4 gallinettes, 2 saint-pierre, 2 chapons, une lotte, un congre et pas moins de 2 kilogrammes de petits poissons. Pour le reste, du sel, du poivre, du fenouil, de l’ail, du safran, de l’huile d’olive, des oignons, du persil, des pommes de terre, des tomates et enfin à ma plus grande surprise deux verres de pastis. Voici ici l’unique liste d’ingrédients permettant de réaliser « la meilleure bouillabaisse de l’univers », comme le dit René.

bouillabaisse-recette-vin

Le déroulé de la recette

Il s’agit d’abord de préparer la soupe. Pour cela, il faut mélanger les condiments dans le respect des proportions aux deux kilogrammes de poissons et laisser cuire vingt minutes. Seulement ensuite il convient de mixer les poissons, filtrer la soupe et relaisser cuire dix minutes. Saler et poivrer à convenance. L’étape suivante est d’ajouter à la soupe des rondelles de pommes de terre. Puis les poissons, selon leur taille, du plus gros au plus petit. Cela est indispensable. Une fois les poissons recouverts, laisser cuire une demie heure à feu doux.Préparer la rouille, les croutons de pains puis…dégustez ce plat de poissons riche en gout et rempli de traditions. A servir dans une jolie soupière de présentation.